Les risques engendrés par le vapotage massif

La cigarette électronique est considérée comme une alternative pour faire face aux méfaits du cigare. Cependant, elle peut occasionner des problèmes de santé.

Ce qu’il faut connaître sur la cigarette électronique

 

Présentée comme un excellent moyen d’éradiquer l’addiction à la cigarette, la cigarette électronique ne comporte pas les milliers de produits toxiques pour votre santé. Cependant, elle se compose quand même de la nicotine. Faut-il rappeler que cette substance est à l’origine de la dépendance ? A part atteindre directement le cerveau du fumeur, elle génère des soucis de santé pour les individus victime du tabagisme passif.

Pour le vapoteur, il évite la propagation de fumée toxique. En effet, la cigarette electronique ne génère que de la vapeur, produite par l’e-liquide. Elle est aussi constituée d’une batterie, rechargeable ou jetable. Si vous vapotez beaucoup, le modèle rechargeable par USB ou une alimentation de secteur est la meilleure solution.

 L’e-liquide comporte en général du propylène glycol, de la glycérine végétale, de l’arôme ainsi que de la nicotine. Finalement, l’atomiseur chauffe l’e-liquide, pour la transformation en vapeur.

Les risques liés au vapotage massif

Pour votre santé, pensez à passer à la cigarette électronique !
Pour votre santé, pensez à passer à la cigarette électronique !

Même si elle aide au sevrage tabagique, la cigarette électronique génère certains problèmes de santé. Les chercheurs ont constaté que la cigarette électronique recèle des substances cancérogènes. A noter cependant qu’elle n’existe qu’à une quantité insignifiante dans l’e-liquide. A titre d’exemple, le formaldéhyde cause le cancer. Il se forme quand l’atomiseur est chauffé et est surtout présent dans la glycérine et le propylène-glycol.

Aussi, si votre e-cigarette est faite de nicotine, logiquement, elle présente les mêmes dangers que le tabac. Cette substance a le don d’affecter le cerveau et les poumons, pour inhiber la toux. En passant, la toux est utile pour évacuer les microbes dans votre organisme. En plus, vous risquez également la détérioration des cellules vasculaires, de la paroi artérielle, pouvant provoquer la manifestation d’athérosclérose.

En ce qui concerne l’e-liquide, il se compose de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (GV) et de nicotine. A part la nicotine, ces additifs sont alimentaires et employés dans beaucoup de domaines tels que les cosmétiques, les additifs alimentaires…

En réalité, l’e-liquide est fortement déconseillé aux utilisateurs allergiques à la nicotine, enceintes ou allaitants, ayant des risques cardio-vasculaires ou sujets à l’hypertension. Bref, que ce soit fumer ou vapoter, vous courez toujours des risques, la solution radicale serait de ne point fumer.

Si cet article vous a aidé, lisez aussi celui-ci sur tout ce que vous devez savoir sur le cancer du sein !

Une réflexion au sujet de « Les risques engendrés par le vapotage massif »

  1. Vraiment interessant et en totale adéquation avec les études que j’ai pu lire. Cela conforte que fumer n’est pas bon, mais ça, nous le savons tous, en revanche d’un moindre mal mieux vaut opter pour la cigarette électronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *