huile essentielle gaultherie

Comment soulager naturellement l’arthrose ?

L’arthrose peut devenir rapidement un mal que l’on ne sait pas comment traiter. S’il existe
Bien entendu de nombreuses solutions médicamenteuses, toutes ne sont pas adaptées à toutes les formes de cette dégénérescence du cartilage.

C’est pourquoi il convient aussi, d’autant plus qu’il s’agit toujours de traitement sur le long terme, de se tourner vers des solutions plus naturelles mais aussi efficaces.

Faire du sport et bouger

L’arthrose, c’est l’articulation qui devient raide et douloureuse. Elle n’est pas une fatalité et le premier moyen pour la combattre est tout d’abord de pratiquer une activité physique régulière. Par activité physique, il faut entendre mettre des solutions en œuvre pour bouger, et ne pas seulement faire du sport.

Ainsi, lorsqu’il s’agit de prévenir l’arthrose, le sport est une bonne façon d’entretenir ses articulations. Quand avec l’âge et les douleurs le sport n’est plus possible, il faut pratiquer au moins de la marche deux à trois fois par semaine. Quelques minutes ou dizaines de minutes, hors période de crise arthritique, permettent d’entretenir les articulations et les muscles qui les entourent. Ainsi, vous prolongez votre capital façon saine et à moindre coût.

L’huile essentielle de gaulthérie

Des solutions sous forme d’huiles pour des massages, vous en trouverez de dizaines dans le commerce. L’arthrose étant un problème commun à beaucoup de personnes, il est normal que les solutions ou des tentatives de solution fleurissent tant en ligne que dans les boutiques physique. Il y a toutefois une huile essentielle qu’il est nécessaire d’essayer lorsque l’on souffre de ce problème. Il s’agit de l’huile essentielle de gaulthérie.

Cette huile est composée à 99 % de salicylate de méthyle, une molécule particulièrement proche de l’aspirine et particulièrement fine. Elle est ainsi idéale pour des massages de la zone concernée. Il ne faut pas se masser avec l’huile essentielle pure, mais elle doit être diluée dans de l’huile végétale neutre, comme de l’huile de jojoba par exemple. Le massage doit être fait deux fois par jour pendant au moins une semaine avant de commencer à sentir significativement les effets de ce massage.

On peut associer à l’huile essentielle de gaulthérie celle de l’eucalyptus citronné à qui on prête les mêmes vertus. Lorsque l’on manipule les huiles essentielles, il faut toujours garder à l’esprit qu’elles ne doivent pas être utilisées pures, que les femmes enceintes ne doivent pas les manipuler, ni les bébés, et qu’il y a toujours un risque allergique.

Pour éliminer ce dernier, on se teste avec une seule goutte placée au creux du coude, et au moindre signe on abandonne l’utilisation de l’huile sur une plus grande partie du corps. Si l’huile essentielle de gaulthérie est depuis très longtemps reconnue pour ses bienfaits sur l’arthrite, son effet est tout aussi important sur des douleurs plus passagères comme peuvent l’être un tennis-elbow, une tendinite, une crampe ou des contractures musculaires.

Si la gaulthérie, dite gaulthérie couchée, est bien connue aussi des sportifs pour les mêmes raisons, vous pourrez aussi apprécier ses autres effets. Elle est connue aussi pour aider à la perte de poids, et permet de réguler la tension artérielle. Vous n’hésiterez pas à suivre les conseils de votre médecin pour combiner sur du long terme cette huile essentielle avec un traitement contre l’hypertension. Plus de renseignements concernant l’huile essentielle de gaulthérie sur le site de Madatrano.

La griffe du diable, une plante qui soulage les douleurs

La griffe du diable, on parle aussi d’harpagophytum, est une plante particulièrement reconnue aussi pour son action contre les douleurs articulaires. On préférera la griffe du diable dans le cas de douleurs concentrées sur de grosses articulations comme le genou, la hanche ou l’épaule. Elle est particulièrement utilisée dans le cas de traitement préventif afin d’éviter des crises arthritiques sur ces zones très sollicitées.

La griffe du diable, une plante que l’on trouve principalement dans le désert du Kalahari, n’est pas une huile essentielle. Il s’agit de comprimés dont un médecin ou pharmacien spécialisé en aromathérapie pourra vous donner la posologie la plus adaptée à votre situation. Le traitement est à prendre pendant une durée minimale de deux à trois mois pour en obtenir tous les effets.

Les rhumatismes, l’arthrose et autres douleurs des articulations ne sont pas une fatalité, bien que l’on ne sache pas toujours comment les prendre. Sans remettre en cause les traitements médicamenteux, il est toujours bon d’avoir à sa disposition des solutions plus naturelles afin de combattre ces douleurs. Dans ce cas, l’huile de gaulthérie est la plus conseillée. Sa facilité d’application et ses propriétés en font une solution sur laquelle il ne faut pas faire d’impasse.