chirugie cernes

Blépharoplastie : une solution chirurgicale contre les cernes

L’apparition de poches sous les yeux est un problème qui touche hommes et femmes d’âges variés. Inesthétiques, elles ternissent le regard et donnent l’impression que vous êtes fatigué en permanence. Quand les compresses froides et autres astuces de grand-mère ne fonctionnent plus, il peut être judicieux d’envisager une solution plus radicale. La blépharoplastie est une intervention chirurgicale dont les effets durent plusieurs années.

Cernes de fatigue ou cernes génétiques ?

Les cernes se manifestent souvent sous forme d’ecchymoses et/ou d’un affaissement de la peau. Les pigments sanguins s’accumulent sous l’effet d’une mauvaise circulation du sang. Il en résulte une hyperpigmentation de la peau et un relâchement cutané. Dans la plupart des cas, le cerne est le résultat d’un stress important ou d’une fatigue profonde. L’organisme est stimulé à l’excès, ce qui entraîne une déficience du flux sanguin. Si le cerne disparaît après un long repos ou après application de remèdes naturels, on parle de cerne de fatigue.

Le cerne génétique est plus tenace. La teinte foncée sous la paupière inférieure est naturelle. Dans ce cas, il est difficile, voire impossible d’obtenir un teint homogène à moins de camoufler le cerne sous du maquillage.

De fatigue ou génétique, il est possible d’éradiquer le problème durablement. Un passage en clinique esthétique vous permettra d’identifier le type de cerne pour ajuster l’opération qui s’en suivra.

La blépharoplastie : qu’est-ce que c’est ?

La perte de tonicité des paupières résulte de différents facteurs comme le vieillissement, la fatigue, une exposition prolongée au soleil…. Un amas graisseux s’accumule sous la peau, ce qui donne l’impression que vous avez plusieurs années de plus. Votre regard semble triste, votre visage est quelque peu déformé.

La blépharoplastie est une chirurgie esthétique qui permet de raffermir la peau pour un rajeunissement visible. Le chirurgien peut retirer les hernies de graisse et l’excès de peau qui alourdissent votre regard. Il peut aussi corriger l’affaissement en retirant à la fois la peau et des dépôts de graisse. Pour information, le chirurgien esthétique Dr Belhassen pratique cette opération si vous êtes à Nice.

Le déroulement de l’opération

Comptez entre 30 mn et 60 mn pour une intervention. Ce délai dépend du nombre de paupières à opérer (deux ou quatre). S’il est courant de procéder sous anesthésie locale, le médecin peut préconiser une anesthésie générale. L’hospitalisation n’est pas nécessaire, à moins que vous ne prévoyiez associer la blépharoplastie à d’autres interventions.

Le déroulement de l’opération proprement dite va dépendre des paupières à traiter.

Intervention sur les paupières supérieures : le chirurgien réalise une incision dans le pli et jusqu’à 1 ou 2 cm à l’extérieur. La forme oculaire est prise en compte. Les excédents de graisse et de peau sont retirés soigneusement. La peau est ensuite drapée afin de supprimer l’effet affaissé dont vous souffriez avant l’opération.
Intervention sur les paupières inférieures : le plasticien incise la peau au ras des cils. L’entaille se prolonge jusqu’au coin externe de chaque œil. La graisse est extraite et l’excédent de peau est enlevé avec précaution. Les vaisseaux sanguins sont cautérisés et le praticien en profite pour corriger vos ridules. Le muscle orbiculaire est tendu pour un résultat pérenne.

Les fils utilisés pour la suture sont non résorbables. Il faut donc revenir à la clinique le 5ème jour post-opératoire afin que le chirurgien les retire.

Selon le cas, il est envisageable d’injecter de la toxine botulique, de la graisse ou de l’acide hyaluronique en complément de l’opération. Des séances de laser sont également possibles afin de faire disparaître toutes les ridules.

Les suites opératoires et précautions

L’intervention étant pratiqué sous anesthésie, elle est parfaitement indolore. Vous pouvez toutefois ressentir des tensions dans les heures ou les jours qui suivent. Il n’y a pas lieu de vous inquiéter. Des antalgiques suffisent à calmer les tensions.

Vous pourriez également éprouver un certain inconfort, notamment à l’heure du coucher. Vous aurez l’impression que la peau tire un peu, ce qui vous empêche de bien fermer les yeux. Là encore, il s’agit d’une réaction normale. Ne forcez pas vos paupières à se fermer. Elles vont se détendre progressivement et l’inconfort disparaîtra naturellement.

Vous constatez un gonflement de la zone opérée et de ses alentours ? L’œdème facial est tout à fait naturel. Il disparaît généralement après 10 jours. Il en va de même pour une éventuelle ecchymose.

L’éviction sociale n’est pas nécessaire. Cependant, il est important de prendre vos précautions pour que la lumière n’agresse pas vos yeux. Le port de lunettes de soleil est vivement conseillé durant les premiers jours, voire quelques semaines après l’intervention. Lorsque vous êtes chez vous, pensez à tamiser la lumière pour plus de confort.

Le repos est indispensable durant les trois premiers jours. Evitez aussi bien la fatigue physique que la fatigue oculaire. Ecoutez de la musique, octroyez-vous des siestes… cette pause est bénéfique à la cicatrisation.

La reprise de vos activités habituelles est possible au 4ème jour post-opératoire, à condition de ne pas trop vous forcer. Prévoyez 10 jours de repos avant de reprendre le travail et arrêtez les activités sportives pendant au moins 2 à 3 semaines.

Au début, les cicatrices semblent très visibles mais elles s’estompent progressivement. Au bout de 3 à 6 mois, il ne restera plus que des lignes très fines d’une couleur blanche. Elles seront si discrètes que vous n’aurez pas besoin de vous maquiller systématiquement pour les camoufler. Evidemment, vous devrez veiller à ne pas vous exposer aux rayons UV sans porter de protection. En plus des lunettes de soleil, pensez à appliquer de la crème. Votre chirurgien pourra vous faire une prescription.

Si des injections sont prévues en complément de l’opération, la date de la première séance et la périodicité sera déterminée par votre chirurgien. Tout dépend des résultats attendus.

Comme pour toute opération chirurgicale, il convient de prendre vos précautions en amont. Un bilan est donc indispensable. Le médecin évalue votre santé cardiovasculaire et préconise une analyse sanguine. Les résultats vont déterminer les points de vigilance à observer en fonction des facteurs de risques.

Il est également nécessaire de procéder à un diagnostic ophtalmologique complet. Le chirurgien doit s’assurer qu’il n’existe aucune contre-indication à l’intervention. Il doit aussi veiller à ce que les précautions particulières soient identifiées avant l’opération.

La prise de médicaments contenant de l’aspirine est formellement proscrite durant les 7 jours avant opération et les 7 jours post-opératoires. De la même manière, les anticoagulants sont prohibés. L’objectif est de vous protéger contre les risques d’hémorragie. L’arrêt du tabac est nécessaire au moins 1 mois avant l’intervention pour faciliter la cicatrisation.

Réalisée en clinique par une équipe spécialisée, la blépharoplastie est efficace sur au moins une dizaine d’années. Si vous avez des questions, des appréhensions… discutez-en avec le chirurgien et éventuellement l’anesthésiste. Ils sauront vous rassurer mais surtout vous donner des réponses sur-mesure dans votre combat contre les cernes.